Chargement...

 

Big Data : risques, défis et autres enjeux

Le Big Data est un ensemble de technologies et de méthodes analytiques qui rendent possible l’analyse de très vastes ensembles de données hétérogènes. Il ne fait aucun doute que le traitement de ces masses de données, ou big data, jouera un rôle primordial dans la société de demain. Celui-ci trouve des applications dans des domaines aussi variés que les sciences, le marketing, les services clients, le développement durable, les transports, la santé, ou encore l’éducation. Cela permettra aux entreprises ou à l’Etat (Administration) d’être plus à l’écoute et ainsi mieux comprendre son environnement, ses clients et/ou ses usagers.

Apport du Big Data aux entreprises

  • Meilleures analyses des besoins clients et augmentation des ventes. Le groupe ACCOR a par exemple augmenté son taux de réservations hôtels/séjours en ligne (logiciel RTD) ;
  • Meilleures connaissance clients sous un angle de vu marketing mais aussi opérationnel (optimisation des ventes, campagnes, offres...) ;
  • Détection des tendances.

Apport du Big Data à l'Administration

  • Meilleure détection des fraudes ;
  • Meilleure étude de l’état d’opinion: social media – Toulouse a demandé à la société Apicube d’analyser 1,6 millions de documents pour mieux comprendre les sujets de préoccupation des citoyens ;
  • Meilleure prévention sanitaire: logiciel d’aide au diagnostic ou de nouvelles pistes de recherche.

Risques

Quels sont les risques de vulnérabilité majeure pour le Big Data ? Quels seront les usages et les enjeux relatifs à toutes ces données ?

  • Risque éthique tel que le scandale « Prism » sur la transmission des données ou le model prédictif qui peut être utilisé par les compagnies d’assurances pour refuser des traitements ou des clients ;
  • Risque de sécurité des données: stocker des données sans intrusions possibles ;
  • Risque d’entraver nos libertés: protection des libertés individuelles ou comment tirer profit de ces données sans empiéter sur les libertés de chacun ;
  • Risque que nous perdions définitivement la main sur nos données. Tim Berners-Lee travaille sur un projet, SOLID, ayant pour objectif de redonner le pouvoir aux utilisateurs et d'éviter ainsi la mainmise des plateformes de géants GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).

En France, la loi « Informatique et Libertés » reconnaît aux internautes le droit d’être informé de la collecte et de l’utilisation des données, et en particulier de la finalité des traitements effectués.

Cependant, l'Europe est récemment allée encore plus loin en reconnaissant aux internautes non seulement le droit à l’oubli et à la portabilité des données personnelles mais aussi le droit de ne pas faire l'objet d'une décision fondée exclusivement sur un traitement automatisé (y compris le profilage) produisant des effets juridiques le concernant ou l'affectant de manière significative (GDPR).

Enfin, la gestion des données implique d’assumer une responsabilité juridique pour les entreprises qui doivent être en mesure de garantir que les données soient stockées en conformité avec les règles de droit de l’UE.

Tout ceci soulève plusieurs défis notamment en termes de cyber sécurité:

  • La protection des données sensibles et personnelles ;
  • Les droits liés aux données et à leur propriété ;
  • Le besoin de personnel qualifié, tels que des data scientists, pour analyser les données.

A suivre...